Vous êtes ici

L'action publique se transforme

3495
L’évaluation des politiques publiques évaluée à son tour
17.08.16

Depuis décembre 2012, le Gouvernement mène une démarche d’évaluation de l’ensemble des politiques publiques, dans le cadre de la modernisation de l’action publique. Aujourd’hui, c’est cette démarche elle-même qui se prête à l’exercice de l’évaluation.
[Dernière mise à jour le 29/11/2016]

Etape : Diagnostic

Les évaluations de politiques publiques - dites « EPP » -  visent à contribuer à une dynamique vertueuse, au service des décideurs politiques. Outil d’aide à la décision, elles sont un vecteur de transformation partenarial et transparent, produisant des solutions de rupture. Les EPP suivent une démarche participative en impliquant outre les administrations, les opérateurs de l’Etat, les organismes de protection sociale et les collectivités territoriales, la société civile et les bénéficiaires des politiques publiques concernées.

Depuis décembre 2012, 78 EPP ont été mises en œuvre dans le cadre de la modernisation de l’action publique (MAP) et 68 sont aujourd’hui achevées. Chaque ministère a été commanditaire d’au moins une EPP et, en un peu plus de trois années, les EPP ont mobilisé plus de 300 membres des inspections générales.
> En savoir plus sur les évaluations de politiques publiques
> Voir l'ensemble des EPP MAP et suivre leur état d'avancement

À la demande de Jean-Vincent Placé, secrétaire d’État chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification, le SGMAP a commandité une évaluation externe de sa démarche globale d’évaluation des politiques publiques.

Confiée à un groupement mixte de consultants et d’universitaires, cette « méta-évaluation », qui s’échelonnera de juillet à décembre 2016, vise à éclairer la démarche mise en œuvre depuis 2012 sous deux angles complémentaires : la méthode et les résultats obtenus.

Entretiens, analyses documentaires, données de suivi : cette évaluation s’appuiera sur divers outils et méthodologies ainsi que sur des ateliers collaboratifs (« bootcamps ») permettant de co-construire les propositions d’amélioration.

 

Lire aussi :

3495