Vous êtes ici

Documentation

2067
Étude sur les logements vacants - 2015
07.10.16

Dans le cadre de l'évaluation de la politique de mobilisation des logements et bureaux vacants, l'institut BVA a réalisé pour le compte du SGMAP, du 23 septembre au 6 octobre 2015, une enquête auprès d’un échantillon de 200 propriétaires d’au moins un logement inoccupé en Ile-de-France.

Conclusions de l'étude

  • Des propriétaires de logements vacants très âgés qui ont le plus souvent plusieurs propriétés
  • Des personnes qui ne déclarent pas ou peu de revenus locatifs
  • Des logements majoritairement de 1 à 2 pièces et situés en petite couronne
  • Des biens acquis avant tout par investissement personnel, seulement ¼ proviennent  d’un héritage
  • La première raison invoquée pour expliquer la vacance est celle du mauvais état du logement et du besoin de travaux
  • La moitié de ces biens « vacants » sont désormais occupés ; pour les autres, la première intention est bien de vendre ou de louer.
  • Pour plus d’1/3 des propriétaires, la vacance n’a pas été jugée problématique.

 

Dans ce contexte :

  • La taxe sur les logements vacants est jugée peu incitative.
  • Les dispositifs d’aide à la location et à la remise en l’état sont favorisés.
     

> Lire le rapport d'étude complet

> Voir aussi l'évaluation de la politique de mobilisation des logemetns et bureaux vacants

2067